Figures humaines

Nous les avons créés pour qu’ils nous servent et puis ils nous échappent.

Oubliés dans une vitrine, au fond d’une pièce, d’un débarra chez un brocanteur ou sur une place de ville, ils sont là, à continuer leur vie autonome.

Il devait être les garants de la mémoire d’un homme illustre, d’un général sanguinaire, d’un penseur fulgurant… Plutôt que de faire vivre le souvenir, ils l’ont figé. Ils devaient rendre belle cette robe et ces bijoux qui se révèlent importables sur un corps normal.

Ils ne nous demandent rien, ne nous reprochent rien ni ce que nous sommes ni ce que nous leur faisons faire. Ils nous écoutent et nous observent. Ils gardent en mémoire nos mots et nos sentiments.

About Pierre-Emmanuel Weck

Photographe

Laisser un commentaire