L’appartement

Longtemps ce furent les livres qui recouvraient les murs avec quelques images précieuses associées à l’univers de mon enfance comme les peintres Zao Wou-Ki ou Miro, une photographie de Lucien Clergue achetée dans son atelier…

Quand il n’y eut plus de place pour les livres, ou que les enfants partirent avec un certain nombre sous les bras, beaucoup furent donnés et les murs retrouvèrent de la place qui fut aussitôt reprise, mais cette fois, par de nouvelles images.

Après le monde du texte où les thèmes de la Shoah, de l’art, de la sociologie, de l’histoire, de la politique, de la littérature allemande étaient les plus nombreux, cela devint celui des images. Chacune rappelant les désordres du monde et les doutes, racontant la douleur de vivre et la mort certaine… et pourtant invitant à vivre encore d’avantage comme par contraste, à donner de la consistance à notre existence.

About Pierre-Emmanuel Weck

Photographe

Laisser un commentaire