Le Mythe de la vie d’artiste

Rencontre à la librairie de L’Atelier (rue Jourdain dans le 20ème arrondissement de Paris) avec les auteurs du livre « Le Mythe de la vie d’artiste » Henri-Pierre Jeudy et Marie-Claudia Galera, édité chez Circé.

En vrac : l’augmentation du nombre de personnes se disant artistes ; le désenchantement du monde du travail qui fait que les gens cherchent dans le domaine de l’art un sens à leur vie et qui fait que le violon d’Ingres devient l’activité principale ou identitaire ; l’esthétisation de nos modes de vie et les injonctions du système publicitaire qui nous exhorte à être nous même, à devenir qui l’on est, à sortir du cadre pour mieux nous y maintenir dans la consommation de marchandises, de services et de comportements égoïstes ; la rébellion individualiste et l’absence de projets politiques qui donnerait un sens dans une transcendance collective ; les projections sur ce qu’est un artiste ; la confusion entre art et liberté, la quête de reconnaissance, d’argent facile, les people, les médias…

Ce genre de livre, que j’ai découverts hier soir et donc pas encore lu, apporte sûrement quelques repères à ces questions qui travers d’autres champs de la société : la justice, l’information, la santé, la politique… Et qui sont actuellement chamboulés, voire détruits, sans que l’on puisse voir encore de renouveaux autres que celui de la régression.

About Pierre-Emmanuel Weck

Photographe

Laisser un commentaire